webleads-tracker


Holcim relève ses objectifs pour 2022 grâce aux progrès de sa nouvelle division au premier semestre

Industriels

Le cimentier suisse Holcim relève ses objectifs pour 2022 après un bon premier semestre, porté par sa nouvelle division spécialisée dans les produits de toiture et isolation pour laquelle il a multiplié les acquisitions, annonce-t-il mercredi.

Son bénéfice net s'est accru de 38% par rapport au premier semestre l'an passé à plus de 1,1 milliard de francs suisses (1,1 milliard d'euros), indique-t-il dans un communiqué.

Son chiffre d'affaires de son côté a augmenté de 16,9% à près de 14,7 milliards de francs, dépassant les prévisions. Par comparaison, les analystes interrogés par l'agence suisse AWP l'attendaient en moyenne à plus de 14,3 milliards de francs.

Durant le semestre, les ventes de ciment ont reculé de 1,1% hors effets de changes tandis que celles d'agrégats ont diminué de 1,2%. Celles de béton prêt-à-l'emploi ont augmenté de 4,7%. Mais les ventes de sa nouvelle division ont pour leur part bondi de 25,4%.

"Nos activités de toiture et d'isolation sont ressorties comme notre moteur de croissance", a déclaré Jan Jenisch, le directeur général d'Holcim, cité dans le communiqué, soulignant que cette division est "en bonne voie" pour atteindre la barre des 3,5 milliards de chiffre d'affaires en 2022 sur une base pro-forma.

Au premier semestre, cette nouvelle division contribuait déjà à 18% des ventes totales du groupe, contre 8% l'an passé, a détaillé le cimentier suisse pour donner un ordre de grandeur de la progression.

L'an passé, Holcim s'était diversifié dans les produits d'étanchéité pour toiture en rachetant Firestone Building Products au japonais Bridgestone pour 3,4 milliards de dollars.

Depuis, il a mis en place une nouvelle division et multiplié les acquisitions, rachetant entre autres l'américain Malarkey Roofing Products, spécialisé dans les toitures pour l'immobilier résidentiel, et le français PRB, un fabricant de revêtements de façades.

Holcim s'est fixé pour objectif que cette nouvelle division contribue à 30% de ses ventes d'ici 2025.

Encouragé par les progrès de cette nouvelle division, le groupe qui a scellé huit acquisitions ciblées au cours du semestre a relevé ses objectifs financiers.

Pour 2022, il vise désormais une croissance de ses ventes d'au moins 10% en monnaies locales, contre 8% auparavant.

noo/abx

© 2022AFP