webleads-tracker


GRTgaz se prépare aux éventuels délestages

Énergéticiens

En cas d’arrêt des approvisionnements provenant de Russie, les simulations faites par GRTgaz montrent que la France, qui consomme environ 17% de gaz russe dans son mix gazier, serait moins affectée que ses voisins européens. Pour autant, dans une telle situation, elle devrait se préparer à des réductions de consommation, en particulier en cas d’hiver froid ou de pointe de froid pendant l’hiver.